Thaïlande
Créez votre voyage
    Sur le marché de nuit de Sukhothai
    Sur le marché de nuit de Sukhothai

    Authenticité : gargotes 1 – restaurants 0

    La cuisine thaïlandaise est succulente, tout le monde est d’accord, et vous le constaterez bien vite. Mais les restaurants qui ciblent les touristes adaptent leurs préparations pour ces palais débutants. Il faut bien avouer que le résultat est souvent très éloigné de la version authentique.

    « En Thaïlande, fait comme les Thaïlandais », c’est le secret pour se régaler. Et que font les Thaïlandais ? Ils vont dans les gargotes ! Vendeurs ambulants dans la rue ou stands sur les marchés, fumant de l’aurore jusqu’à parfois 3h du matin, proposent une longue liste de plats. Présentes dans tous le pays, de Bangkok aux fins fonds de l’Isan, ces gargotes mitonnent de grands classiques comme des spécialités régionales (déguster des insectes par exemple ! ). En province, faute de restaurants sympathiques, les stands du marché de nuit seront souvent votre seule option valable… mais personne ne s’en plaint, bien au contraire.

    Que choisirez-vous cette fois-ci ? Des brochettes qui grillent sur le brasero d’une mini-cantine ambulante, attelée à un vélo ? Un riz sauté parfumé, préparé à la minute d’un habile coup de poignet pour dompter le wok ? Une soupe bien relevée, dégustée assis à une table en fer, sur un tabouret en plastique coloré ?

    Ces échoppes ont de plus le net avantage d’être très économiques : on y mange vite, bien, et pour seulement quelques bahts. Et si le cœur vous en dit, vous pourrez échanger quelques mots ou beaucoup de sourires avec vos voisins de table thaïlandais.

    Lost in translation

    Un aspect qui peut en rebuter certains : le menu est écrit en thaï ! Et si le vendeur dispose d’une traduction en anglais, elle est souvent approximative, et toujours parcellaire : tous les plats disponibles n’y figurent pas.

    Il est cependant facile de savoir quelle est la spécialité du stand en question. Un wok géant occupe la place centrale ? À vous les riz, nouilles, viandes et légumes sautés. Il s’agit plutôt d’un grand faitout rempli de bouillon, avec un assortiment de nouilles enroulées derrière la vitre ? On s’y régale de soupe de nouilles… Une fois identifié le type de stand que vous visez, le langage des signes est souvent suffisant pour expliquer ce que vous voulez. Et si vous avez appris quelques mots de thaïlandais, c’est le moment de les utiliser, ce ne sera que plus apprécié.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage
      Une cuisine de rue
      Une cuisine de rue

      Comment se régaler… sans déguster ?

      La plupart des voyageurs ne vont pas dans les gargotes par peur de problèmes sanitaires. Pas de panique ! Le bon sens est un parfait indicateur : vous aurez plus de chances d’avoir un souci gastrique en allant dans un restaurant pour touriste qui n’a que 2 clients par soir, que dans une gargote devant laquelle s’alignent toute la journée les habitués thaïlandais. Le seul danger que vous risquez : ces plats, préparés de façon authentique pour des clients locaux, peuvent être bourrés de piment… le réflexe à adopter : « may phet » !

      Si vous aviez besoin d’être encore rassurés, les ingrédients des gargotes sont achetés frais au marché chaque matin. Si vous arrivez tard le soir, vos options seront réduites, car certains ingrédients seront tout simplement épuisés. Les viandes et poissons sont conservés dans des glacières isolantes, et les recettes des échoppes sont souvent des plats naturellement bien cuits, et servis chauds, juste après la  préparation. N’hésitez pas à indiquer au vendeur de brochette que vous préféreriez votre poulet ou votre poulpe plus cuit.

      Enfin, faites confiance à votre instinct : si, vraiment, vous avez des doutes, passez votre chemin !

      Voyage en direct

      Recevez un devis gratuit sous 48 heures.

      Exemples de voyages à personnaliser