Thaïlande
Créez votre voyage
    Sauces pimentées et autres assaisonnements sur le marché de Chiang Mai
    Sauces pimentées et autres assaisonnements sur le marché de Chiang Mai

    Une cuisine… pimentée !

    La cuisine thaïlandaise est bourrée de saveurs… mais aussi de piments et de plats au curry ! Il est difficile de déterminer quels sont les plats les moins pimentés car ils le sont tous. Découvrez les 10 plats incontournables à ne pas rater ! Et ça ne « pique » pas, ça arrache ! C'est une valse de saveurs. Le voyageur débutant peut mettre plusieurs jours avant de s’habituer à un tel cocktail Molotov… Mais en attendant, bonjour le visage écarlate, le nez qui coule et les yeux qui pleurent !

    Guide de survie au piment thaïlandais

    Mieux vaut prévenir que guérir ! Demandez à ce que votre plat soit « maï pèt » (pas piquant) – c’est « bo pèt » en Isan, où on lésine encore moins sur le piment - ou, si vous avez des doutes, « maï saï prik » (carrément sans piquant)

    Si vous avez réussi à limiter les dégâts, n’en rajoutez pas avec les condiments en libre-service ! La sauce de poisson est parfois agrémentée de tranches de piment (« prik nam plaa »), le vinaigre – incolore – est souvent épicé de piments oranges… et la poudre rouge foncé est tout simplement… du piment

    Les graines de piment sont à la fois corrosives et irritantes. Un petit peu sur les doigts, qu’on passe sur l’œil ou la peau… et c’est la brûlure garantie. Les sauces ont le même effet, dans une moindre mesure. Messieurs, n’oubliez pas de vous laver les mains avant d’aller à l’urinoir ! Une mauvaise idée : s’essuyer les yeux avec une serviette qui a servi à s’essuyer une bouche pleine de sauce pimentée…

    Une fois que le mal est fait, pour apaiser le feu du piment, tout le monde sait qu’il ne sert à rien de boire de grandes lampées d’eau… Mais que faire ? La capsaïcine, à l’origine de la sensation de brûlure, est neutralisée par la caséïne. Les Indiens l’ont bien compris en associant leur thali épicé avec du yaourt rafraîchissant. Mais en Thaïlande, les produits laitiers sont bien plus difficiles à trouver – à part au 7-Eleven. En second lieu, on se rabattra sur une matière grasse. Mais il est également rare de trouver une bouteille d’huile sur la table… En dernier recours, se rabattre sur le riz, assez inefficace néanmoins, et réviser son vocabulaire du point 1 pour la prochaine fois !

    En plus de brûler la bouche, le piment a la fâcheuse tendance de perturber la digestion… Gardez bien en tête qu’en cas de tourista, le piment est à éviter absolument (plus facile à dire qu’à faire).

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage
    Voyage en direct

    Recevez un devis gratuit sous 48 heures.

    Exemples de voyages à personnaliser