Thaïlande
Créez votre voyage
    Palais Bangkok
    Palais Bangkok

    Palais ou monastère?

    C’est l’eau qui a modelé le territoire, l’eau nécessaire aux rizières, et à la circulation lorsque rivières et canaux étaient les seules voies vraiment pratiques. Les villes se sont implantées sur les rives des fleuves, les villages s’étiraient le long des berges. Aussi entrerez-vous souvent par l’arrière dans les monastères en Thaïlande: lorsqu’ils ont été construits, on y accédait depuis la voie d’eau, par un débarcadère abrité sous un petit pavillon de bois. Aujourd’hui, le réseau routier vous y mènera depuis l’intérieur des terres, et c’est par le fond du terrain que vous les découvrirez.

    Pendant la mousson qui inonde les rizières, la maison traditionnelle thaïe dévoile ses avantages : entièrement construite en bois et juchée sur des pilotis, elle est inaccessible aux serpents, bien ventilée et rafraîchie dès le coucher du soleil. A la saison sèche, les animaux s’abritent sous la maison, le buffle, les cochons, quelques poulets. Les grands-mères y descendent le métier à tisser et y font la sieste à l’ombre. On peut encore voir ces maisons traditionnelles au bord des cours d’eau, dans les villages, et dans quelques villes du Nord-Est.

    De brique et de pierre

    Les matériaux durs, brique ou pierre, étaient réservés aux édifices religieux. Dans le Nord-Est de la Thaïlande, qui fut longtemps une province de l’empire d’Angkor, plusieurs temples brahmaniques, construits en brique ou en grès entre le VIIe et le XIIIe siècle, ont été restaurés dans les quarante dernières années. Ils donnent une image moins grandiose que celle des temples royaux d’Angkor, mais aussi plus intime et souvent mieux intégrée dans leur écrin de rizières. Monuments provinciaux sans doute, mais dont l’architecture et le décor sculpté ont la même splendeur que ceux du Cambodge (lire la section Nord-Est). Les Thaïs ont fondé à partir du XIIIe siècle des royaumes indépendants et adopté le bouddhisme. A la différence des Khmers dont les temples n’étaient accessibles qu’aux prêtres brahmaniques, les Thaïs ont eu besoin de bâtiments plus vastes, capables d’accueillir un grand nombre de moines et de fidèles. Dès la fondation de leurs premières villes, Sukhothai ou Sri Satchanalai, ils ont élaboré un modèle de monastère propre à leur culture, dont le style a bien entendu évolué au cours des siècles, mais dont la configuration est restée remarquablement stable jusqu’à nos jours. Ces monastères omniprésents (on en compte aujourd’hui plus de 30 000 dans le pays) étaient traditionnellement le principal espace public de chaque village et de chaque quartier des grandes villes, où se tenaient les réunions, les fêtes et les foires.

    Monastères royaux et monastères du peuple

    Les Thaïs distinguent scrupuleusement les monastères royaux – construits par un roi sur un plan bien ordonné avec un souci de symétrie et de monumentalisme – et les monastères fondés par les communautés locales, où les bâtiments sont disposés plus librement (lire aussi Comprendre les temples, section Rattana Mahathat, Nord). A Bangkok, le Wat Suthat est le plus représentatif des monastères royaux. Son plan inclut une succession de cours, les halls principaux (wihan et ubosot) – des constructions vastes aux murs ornés de splendides peintures murales et un quartier résidentiel pour 300 moines.

    Structures en bois dans le Nord de la Thaïlande

    Dans le Nord de la Thaïlande, autour de Chiang Mai, de Lampang, de Nan ou de Phrae, les wihan sont de magnifiques structures en bois vieilles de plusieurs siècles, alignées avec de grands chedi dorés. Dans les anciennes capitales thaïes, Sukhothai ou Ayutthaya, les monastères ont été ruinés par le temps et les guerres : on n’en voit plus que les chedi et le soubassement de leurs halls, qui permettent pourtant de comprendre leur organisation. Dans le Nord-Est, on trouve encore de petits ubosot villageois (localement appelés sim, leur nom en lao), des bâtiments modestes mais souvent charmants et décorés de peintures populaires.

    Où aller pour découvrir l'architecture thaïe?

    Pour découvrir en une seule visite un aperçu général de l’architecture thaïe, vous pouvez aller à Muang Boran, vaste parc arboré qui rassemble des reconstitutions des plus célèbres monuments du pays (voir Escapades autour de Bangkok). Un bon exemple de maison traditionnelle que l’on peut découvrir dès Bangkok est la Kamtien House, une maison du Nord Boran. (131, soi Asok, Sukumvit 31). Pierre Pichard, architecte, expert en restauration et protection du patrimoine culturel, membre de l’EFEO (Ecole française d’Extrême- Orient) dont il a créé le bureau de Bangkok.

    Article extrait du Natural Guide Thaïlande, édité par Viatao.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage
    Voyage en direct

    Recevez un devis gratuit sous 48 heures.

    Evaneos : Voyages sur mesure
    Agence locale de Marc en Thaïlande
    Spécialiste des programmes Charme et Luxe et Hors des Sentiers Battus
    Demandez un devis
    Evaneos : Voyages sur mesure
    Agence locale de Christian en Thaïlande
    Spécialiste des circuits hors des sentiers battus
    Demandez un devis
    Evaneos : Voyages sur mesure
    Agence locale de Philippe en Thaïlande
    Spécialiste du charme et luxe dans le nord de la Thaïlande
    Demandez un devis

    L'avis des voyageurs

    Pierre, voyage en Thaïlande

    Février 2017

    Quelques jours a Bangkok que nous avons redecouvert avec plaisir , notre hotel était agréable , bien placé. La Thailande est actuellement en deuil ...

    Lire la suite

    Coal, voyage en Thaïlande

    Novembre 2017

    Je vous ai déjà envoyé un mail pour vous remercier de votre professionnalisme... vraiment nous avons passé de magnifiques vacances tout était t...

    Lire la suite

    Thailande en famille, voyage en Thaïlande

    Novembre 2017

    Un 1er voyage en famille inoubliable, conforme à ce que l'on avait souhaité, grâce à l'accompagnement d'Emilie pour le définir ensemble Le 'tout ...

    Lire la suite

    Exemples de voyages à personnaliser en Thaïlande


    En famille, au pays du sourire

    Hors des sentiers battus

     Bangkok, le Nord et Hua Hin: splendeurs au pays du sourire

    Classiques

    Phuket, Koh Phi Phi et Krabi en liberté

    Classiques

    Temples majestueux et Parcs nationaux

    Hors des sentiers battus